Life - JP. Zanotti

Vous trou­ve­rez ici le genre de choses que je pho­to­gra­phie quand je n'ai pas assez de temps pour me lancer dans une nou­vel­le sor­tie urbex. La plu­part de ces pho­togra­phies ont été prises dans un petit rayon autour de ma vil­le et quel­ques unes lors de voyages. J'adore la photo de rue et je me consa­crerai ex­clu­si­ve­ment à cette pra­tique quand j'aurai écumé tous les lieux aban­donnés autour du monde :-)

You'll find here the kind of things I shoot when I don't have enough time to start a new travel for an urbex session. Most of the fol­lo­wing pho­to­graphs ha­ve been shot in a small radius around my city and the others during various travels. I like street photography a lot and I'll pro­ba­bly get involved in this register exclusively once I'll have scoured all the abandoned places in the world :-)

L'urbex n'est pas une dis­ci­pli­ne par­ti­cu­liè­re­ment aisée en pho­to­gra­phie. Il faut gérer un cer­tain nom­bre de pro­blè­mes, trouver un accès, être discret et prudent, gérer des sour­ces lu­mi­neu­ses comp­li­quées. Mais tous ces problèmes ne sont rien comparés à ceux auxquels on fait face en pratiquant la pho­to­gra­phie de rue. Pho­to­gra­phier des scènes de rue intéressantes qui intègrent des êtres humains est un vrai défi et j'ai raté tellement d'opportunités que j'ai souvent été tenté d'aban­don­ner, mais j'essaie de tenir bon.

If urbex is not an easy theme in photography because there are many problems to deal with, entering the place, being inconspicuous and very careful, managing difficult lights, these issues are nothing compared to what you may face doing street photography. Shooting interesting street scenes involving human beings is a real challenge and I missed so many opportunities that I wanted to give up many times, but I try to go ahead.

J'ai ren­con­tré beaucoup de per­son­nes ado­rables et re­mar­qua­bles en mar­chant dans la rue. C'est à la fois éton­nant et ré­jouis­sant, par­ti­cu­liè­re­ment quand on a, comme moi, une certaine pro­pen­sion à la mi­san­thropie à force d'obser­ver ce monde qui n'en­cou­ra­ge pas vrai­ment à l'op­ti­mis­me.

I met a lot of in­te­res­ting and re­mar­ka­ble people while wal­king in the streets. It's both sur­pri­sing and en­joy­able, espe­cia­lly when one have, like me, a certain pro­pen­sity to mi­san­tro­pia by observing a world that does not really en­cou­ra­ge opti­mism.

Powered by SmugMug Log In